Historique
 

La Société du patrimoine des Beaucerons est fondée en 1976. Elle est le centre d'archives régional de la Beauce, agréé par Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) depuis 1994. Société d'histoire et de généalogie, elle se consacre à la connaissance, à la conservation et à la mise en valeur de l'histoire et du patrimoine de la Beauce.

La Société du patrimoine des Beaucerons participe au classement de l'ensemble institutionnel de Saint-Joseph-de-Beauce, reconnu site historique en 1985. Faisant œuvre de concertation, elle suscite la naissance de nombreuses sociétés d'histoire locale dans la région. Après avoir initié les Fêtes du 250e anniversaire de la Beauce (1987), point tournant du développement touristique beauceron, elle publie la première monographie d'histoire régionale beauceronne intitulée :
«La Beauce et les Beaucerons, portraits d'une région 1737-1987» .

Elle soumet des candidatures à Parcs Canada. Après études, l'église de Sainte-Marie est reconnue site historique nationale ainsi que l'ensemble Institutionnel de Saint-Joseph. Édouard Lacroix, de Saint-Georges est reconnu personnage d’importance historique nationale.

La Société du patrimoine des Beaucerons procède à des inventaires architecturaux, de croix de chemin et de lieux de dévotion. Elle collabore à plusieurs monographies d'histoire locale et réalise des expositions sur l'architecture domestique régionale.

Sise au 4e étage de la Maison de la culture à Saint-Joseph-de-Beauce, la Société du patrimoine des Beaucerons conserve et protège les collections d'archives de la Beauce.

Elle collabore à la publication d'un album-photo en 1991 intitulé
«L'Imprévisible Chaudière
»
qui illustre les principales débâcles de la rivière (1896 à 1991), de Saint-Georges à Scott.

Elle publie en mai 2003 «Trésors religieux de la Beauce», consacré aux principaux éléments du patrimoine religieux de notre région.

En 2006, sous la direction de M. Daniel Carrier, la Société du patrimoine des Beaucerons publie la brochure:
«L'Ensemble institutionnel et le Palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce».
En 2007, sous la direction de M. Marcel Cliche, la Société du patrimoine des Beaucerons publie en 2 tomes
«Le Répertoire des baptêmes, mariages et sépultures et Annotations marginales et Répertoire des pionniers de la Paroisse Saint-Joseph-de-la-Nouvelle-Beauce 1737-2000».